656791526/660346549

Les differents  programmes de l'année sont attendus

  HISTORIQUE DE LA FATECAM

    L’inspiration de la création de la FATECAM (Faculté Autonome de Théologie Evangélique du Cameroun) a commencé en 2002 et s’est développée en 2005 avant de devenir une réalité en 2016 avec la volonté manifeste d’un groupe de Pasteurs, laïcs et théologiens évangéliques interdénominationnels réunis dans le cadre du Centre Pilote d’Action Evangélique pour la Formation et le Développement (CPAEFOD), initiateur du Projet. Celui-ci travaille en partenariat avec le CASDI (Centre d’Actions Sociales pour le Développement Intégral).

La FATECAM est donc une initiative africaine ayant  le CPAEFOD comme garant de son orientation théologique et CASDI partenaire en matière de développement intégral. Son soutien vient essentiellement des membres de CASDI et de CPAEFOD, des frais de scolarité et des contributions des amis et sympathisants. A sa tête se trouve un décanat, une direction académique et une direction administrative et financière.

Comme une initiative africaine, elle se singularise par rapport aux institutions de même nature et vocation sur le continent, mais qui sont pour la plupart l’héritage des missions occidentales. Elle a l’ambition de mettre en valeur la pertinence africaine en matière de théologie pour le changement et la transformation de l’Afrique et de venir au secours de l’Europe et de l’Occident en profonde crise spirituelle et en perte des repères éthiques.

La FATECAM est par ailleurs l’une des composantes de l’ISESCAM (Institut Supérieur Evangélique Shalom du Cameroun) créé par Arrêté No 19-00456/MINESUP/SG/DDES/ESUP du 22 Mai 2019. Sur le plan national, elle est placée sous le parrainage de l'Alliance des Evangéliques du Cameroun (AEC). Au plan international, elle a signé un accord de partenariat avec la Faculté de Théologie Evangélique de Kélo au Tchad à travers l’Eglise Evangélique du Tchad (EET). Des démarches sont en cours pour son admission comme membre du Conseil des Institutions Théologiques d'Afrique Francophone (CITAF) et d'Association For Christian Theological Education in Africa (ACTEA). A ce titre, le processus de son accréditation est lancé et aboutira certainement avec l'aide de Dieu.

 

 

 

e.